Je voudrais plumer un peu

Je voudrais plumer un peu
les arbres et les cieux,
les coeurs et les silences,
les jours et les demains.

Je voudrais plumer un peu
ce qu’il me reste de rêves bleus,
l’instant à la poésie
en renouement des dires.

Je voudrais plumer un peu
aux nuées audacieuses
quelques verbes de passage,
encres fines d’espoir.

Je voudrais plumer un peu
ce qui vibre encore
et l’offrir au matin
en fleurs de nuit.

Je voudrais plumer un peu
et cette aile posée là
sera l’écrin d’autres joies,
la lumière en trésor.

J’ignore quand tu trouveras
ce petit chemin de poète ;
le jardin n’y est pas très grand,
mais il est paisible.

2 réflexions sur “Je voudrais plumer un peu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s