Un trou blanc

Un trou blanc…

Quand la mémoire s’efface et gomme les traces des souvenirs, c’est un peu de soi quittant le jour pour rejoindre la clarté d’un monde parallèle. Je ne peux imaginer que ces petits bouts de moi disparaissent à jamais.

Pas de Nulle part, mais un Ailleurs.

Et ces petites fugues d’heures, je les retrouverai comme un panier déposé sur le bord d’un pique-nique. Je n’aurai alors qu’à picorer les mets d’une vie.

Un trou blanc n’est qu’une attente.


 

Sandra Dulier, Plume Funambule

Dernière semaine pour commander vos livres avant Noël !

Envie d’offrir un cadeau unique ? Envie de soutenir la micro-édition ? Envie de voir sourire vos proches en touchant la couverture douce d’un recueil de poèmes ? Envie de sortir des sentiers battus en vous montrant original pour vos cadeaux ? Alors, prenez le temps de découvrir mes livres, tous uniques, délicats et source de bien-être.

  • Paiement par Paypal, CB, Mastercard, Visa.
  • Livraison via Colissimo, Chronopost, La Poste et Mondial Relay.
  • Tous les livres sont sous  label IMPRIM’VERT, certification PEFC, et en partenariat avec PLANÈTE URGENCE (compensation papier par la reforestation).

 

 

 

JE COMMANDE MAINTENANT !

Dans l’écriture

Dans l’écriture,
je trouve l’oubli,
l’ivresse du penser
qui plonge ses racines
à la source du mot Liberté.

Je murmure dans le soir
quelques notes fugaces
qui au jour s’évaporent
si bien qu’aucune trace
ne laisse l’empreinte
de mon visage.

Seuls quelques mots
dérivent encore
dans les nuages
blancs et bleus,
éphémères ailes.

Les âmes lentes
ont le poème au corps
et le rythme clair
des valses d’automne.


Sandra Dulier, Plume funambule
Mes livres

Dans la soie des mots

Dans la soie des mots,
les lignes jouent
sur le pas d’un fil
tissé du vent
d’envols naissants.

Les criques vagues
impriment un poème
sur le sable des silences.

Rien n’arrête la plume fugueuse
quand elle veut migrer
dans l’espace bleu
des  infinis.

La liberté est un cadeau,
enlacement d’embruns
aux couleurs de voiles.

Le poète écoute
le murmure d’une muse
cachée dans les jupes
d’étoiles lointaines.

Cœur de poésie,
âme et flux,
le monde inverse
quelques secondes
la roue des hommes
et son chemin de pierre.

Les rêves surgissent
dans l’aube douce
de simples lettres,
sacs de billes
sur le bord d’un oubli.

La soie des mots
caresse la joue
du poète inspiré
tandis que glisse
lentement
le chant de la nuit.


Sandra Dulier, Plume funambule
Ses livres – Commandes et dédicaces

J’écris peu, j’écris dense

J’écris peu
j’écris dense

comme le feu
comme en transe

valse du soleil
et de la lune

lubies funambules

que serais-je
sans ces mots

un silence
roulant ses flots

ça ne rime pas toujours
trop libre peut-être

pour la cage d’un phrasé
et le flux de mes pensées

la poésie est un océan
où je me perds si souvent

parfois sans majuscules
ni autre tournure

quelques lettres
jetées là

qu’un passant cueillera

dans l’interligne
le reste de l’histoire

laisse à la plume
un battement d’ailes

et le poème se clôt
sur ce simple écho.


Sandra Dulier, Plume funambule
Ses livres – Commandes et dédicaces

 

Nouveau ! Ambres salines, regards d’écume,
le catalogue d’artistes uniquement via ce formulaire
ou directement à la Maison de Tourisme de Cousolre
pendant toute la durée de l’exposition (s’adresser à l’accueil).

 

  affiche A4

INFOS EXPO


 

Déclaration poétique

Décliner en 12 strophes mon amour au poème. Belle lecture à vous !

J’aime dans les poèmes
la sève des non-dits,
l’arbre des paroles
quand la lune luit.

J’aime dans les poèmes
le temps qui écoule
en rivières et en silence
la peau de leurs dérives.

J’aime dans les poèmes
la fougue et la grâce
d’une ligne suspendue
à la chute du mot.

J’aime dans les poèmes
le cœur et l’oubli,
la force et le courage
d’exprimer l’indicible.

J’aime dans les poèmes
les trésors cachés,
les dessins courbes
et leurs imagiers.

J’aime dans les poèmes
l’éclat d’éternité
qui vogue encore
même les soirs de doute.

J’aime dans les poèmes
leurs assonantes vérités,
leurs parures musicales
et leurs rêves enfouis.

J’aime dans les poèmes
le creux de beauté
perlant sur la plage
des vers liés.

J’aime dans les poèmes
la respiration fluide
d’écrits funambules
entre racines et ciel.

J’aime dans les poèmes
la part d’ange
lissant de plumes
le masculin et le féminin.

J’aime dans les poèmes
les lumières phares
des jours et des nuits
teintés de naissances.

J’aime dans les poèmes
la liberté et le feu
d’une langue française
libre de créer.

Source : La poésie de la semaine : Déclaration poétique